Témoignage: Lisa, mannequin à la Strasbourg Fashion Week

La Fashion week de Strasbourg a été pour moi une grande première, mais aussi une aventure touchante et émerveillante. En tant que Miss Strasbourg, il était impossible pour moi de rater cet évènement phare de la mode à Strasbourg.

lo

Cette semaine a été l’occasion de découvrir des créateurs venus de toute l’Europe, prêts à nous laisser, nous, modèles bénévoles, revêtir le temps d’un soir les tenues sorties de leur imagination. Et quelles tenues ! J’ai pu défiler pour Tarik Ediz, couturier renommé en Turquie, Chapan, Nausica, et Adeline Ziliox, créatrice strasbourgeoise aussi talentueuse que pétillante. J’ai particulièrement aimé le défilé de Tarik Ediz, pour lequel j’ai eu l’honneur de faire l’entrée, et le défilé d’Adeline Ziliox, qui a eu une standing ovation amplement méritée et m’a même arraché quelques larmes !

Je n’avais que peu dormi pour faute d’avoir fait le trajet Saint-Tropez / Strasbourg exprès, mais ces soirées étaient tellement grisantes que la fatigue ne s’est pas faite ressentir ! Dans les coulisses, une organisation parfaitement orchestrée, un écran retranscrivant en direct les défilés, des maquilleurs et coiffeurs talentueux et sympa… tout était fait pour assurer la réussite de l’évènement !

Des 80 modèles, j’ai reconnu beaucoup de Miss et Mister, mais aussi de modèles de la région, pour lesquels les défilés représentent un hobby voire une passion. Dans les coulisses, une ambiance bonne enfant ! Des visages souriants, parfois légèrement angoissés avant le défilé. L’énergie et l’excitation que l’on ressent lorsqu’on est sur scène est incomparable !

Les bénévoles étaient aussi très nombreux… mais surtout dévoués et disponibles ! J’étais en admiration devant la quantité de travail fournit pour s’occuper du recrutement des modèles, des créateurs, mais aussi orchestrer les défilés et les animations lors des soirées ! Et encore, ça ne représente que la face immergée de l’iceberg ! J’envisage moi-même de devenir bénévole pour l’organisation de la Fashion Week 2017, si mon emploi du temps le permet.

Les défilés de la Strasbourg Fashion Week se sont déroulés sur deux endroits différents : à l’Aubette en soirée, et sur la place Kléber en journée.

A l’Aubette, un podium avait été agencé, et des chaises installées en son long. Dans le corridor, flottait une multitude de ballons blancs et roses aux couleurs de la Fashion Week et d’Idealice, agence de communication strasbourgeoise. Dans le somptueux escalier de l’Aubette, les modèles se sont succédés pour immortaliser avec les photographes officiels les tenues des défilés. (voir photos)

SFW mardi JMB 105

Sur la place Kléber, un village de la mode avait été installé autour d’un podium sur lequel les défilés s’enchainaient toutes les après-midis, au son d’un dj plutôt pas mal! Il était aussi possible d’aller rencontrer les créateurs sur leurs stands, et pourquoi pas de se faire plaisir en s’achetant un nœud papillon Atelier Cerbu, ou une robe Elisabetta Franchi !

En somme, la Strasbourg Fashion Week est selon moi un événement qui grandi exponentiellement, et dont le succès croît à juste titre ! Y participer, c’est avoir la chance de faire partie de la grande famille Strasbourg Fashion, mais aussi passer des moments parfaits avec des gens qui ont une vision, de la mode et des défilés, proche de la nôtre !

A lire aussi

Paola Guigou